Mars 2017

La voiture est sur chandelles, le moteur et la boîte sont posés, les bras de suspension et la traverse aussi.
C'est le moment idéal pour une petite
amélioration présentée dans le
2c Xpert* numéro 26.
(* Actuellement il est encore
possible de se le procurer
grâce à leur service
"Anciens numéros")


Fournitures:
- 2x bouchons de biellette
"Burton" avec graisseur
- 1x graisseur droit M7
- 1x graisseur coudé M7
- 1x caoutchouc de rotules.
- 1x écrou m7
- 2x goupilles fendues

Outillage:
Foreuse, marteau, pointeau forêts, taraud M7, Mig, emporte pièces, douille bouchons de rotules, un cutter, Rustol en spray, graisse graphitée et pompe à graisse, un extracteur de rotule Fenwick C738 (équivalent réf A1.2715 @ 30€ chez Burton)

Pour aller plus loin, j'ai remplacé les
manchons de réglage de barre de
direction en tôle par des manchons
"raid" en inox usiné.
Cette pièce qui permet de régler le
pincement des roues avant, a un
filet droit et un filet gauche, le filet
gauche est repéré par une gorge
que l'on peut apercevoir sur le
manchon et son écrou.

Le déserrage des bouchons de biellettes ou écrous à créneaux
peut se faire avec l'outil Citroën (MR-630-16/2) dont le schéma
est ci-dessous.

En lieu et place de cet outil, j'ai préféré transformer une douille de 16mm.
Ainsi je ne devrai pas retirer le graisseur lors des démontages.










Réfection de la crémaillère de
direction:
Les pièces d'usure;
la bague de crémaillère et
les carrés de rotules sont
remplacés.

Rien de bien compliqué, seul le matage du
rivet de maintien de la bague demande
un peu de doigté.

Les cardans sont aussi remis à neuf, avec
des soufflets en néoprène beaucoup plus
endurant que le caoutchouc.


Le petit bricolage suivant concerne le reniflard.
Les caoutchoucs du reniflard finissent par sécher
et perdent leur fonction de clapets anti-surpresseurs
lorsque les deux pistons se rapprochent.



Il se produit alors une pression interne qui génère
une sur-consommation et des pertes d'huile.
Le remplacement du reniflard par une re-fabrication n'est pas la solution, aucun reniflard proposé même ceux prétendant être conformes au cahier des charges Citroën de l'époque ne sont pas fiables.

La solution consiste à remplacer les caoutchoucs internes par des neufs de bonne qualité de préférence en néoprène.
Le hic, car il y a souvent un hic dans les solutions simples, c'est que le reniflard d'origine qui équipe nos deuches n'est pas démontable.

Fournitures:
- un joint papier pour l'embase
- un kit "Reniflard" de chez Burton
ou
tout aussi efficace si ce n'est plus,
le kit "Revision" de chez VGS2cv.be*
(* VGS fournit un très beau mode
d'emploi pdf avec photos)

Procédure:
-1) meuler le repli du métal qui
assemble le bas avec le haut
-2) remplacer les caoutchoucs
-3) refermer le reniflard grâce au kit
-4) remplacer le joint papier du carter
-5) replacer le reniflard
Le Voyage de "Pti-Ket 2 Ride"
(.°\=/°.) iBlog
Pour nous ✍
Made on way, by les "Pti-Ket"
Liens & pdf(s)
R
e
n
i
f
l
a
r
d
Mise en place des renforts avant, bras du brancard et de la traverse . . .
Copyright ©, 2015 -
C. & Q. Malrain,
Tous droits réservés
2016
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2018
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet

Accueil
Pdf
Liens
Outillage
Options Raid
Equipement

<
>
<
>
<
>
<
>
<
>