Made on way, by les "Pti-Ket"
(.°\=/°.) iBlog
Janvier 2017





Après l'allumage, la carburation c'est au tour du circuit électrique d'être repassé en revue.

Bien que très basique, le circuit
électrique d'origine Citroën,
ne souffre principalement que
de l'oxydation de ses cosses.

Un nettoyage au "Kontakt 60" suivi d'une pulvérisation d'hydrofuge "Hydrex" de chez Matt-Chem que l'on trouve dans la plupart des ship-shops et le problème devrait être définitivement(*) résolu.
(* optimisme de début d'année)

Bien que nous ne prévoyons pas de rouler de nuit, il nous semble indispensable d'avoir un éclairage puissant.
Plutôt que de rajouter des phares longue portée sur le pare choc, j'ai opté pour des optiques H4 homologués CE en lieu et place des codes Euro d'origine.

Pour gagner encore en puissance sans devoir remplacer le câblage du circuit électrique d'origine par un faisceau maison avec des fils de section plus importante, je me suis mis à la recherche d'ampoules à Leds.

J'ai travaillé par élimination, supprimant de ma liste tout ce qui n'est pas estampillé CE.
J'ai également écarté les productions sans garantie, le made in China, les imitations, les ensembles metalo/plastic, les montages produisant moins que les 55watts d'ampoule H4 à filaments, les montages dont la plage de température d'utilisation était trop limitée, la plage de tension d'usage peu tolérante etc, etc . . .

Mon choix s'est finalement arrêté sur une production à base de diodes Philips, produisant 4.500/6.000 lumens par ampoule soit 9.000 lumens en feux de croisement et 12.000 lumens en feux de route.

Ces Leds sont garanties 5 ans
et données pour 50.000 heures.

Dans cette gamme de puissance,
chaque Led est alimentée par un
mini ballast, la seule intervention
réside dans l'installation à
l'intérieur du bol de phare
du dit ballast.

(Une languette en ferraille que je replierai après antirouille et peinture, fixée par 3 points de soudure et c'est prêt)

Voici ce que l'on peut lire sur le site de Ledsperf.com
- 4500 Lumens par ampoule H4 en intensité feux de croisement
- 6000 Lumens par ampoule H4 en intensité feux de route
- 16 leds "Philips Lumileds" par ampoule H4
- Couleur d'éclairage : Blanc pur
- Sans erreur ODB (on est pas concerné, on est en 2cv ;-)) )
- Faisceau ajustable sur 360°
- Matériaux : Aluminium aviation
- Intensité 12V et 24V
- Température de fonctionnement : - 40°C à 300°C
- Normes CE

En 1990, lors du 1er raid PRO, j'avais adapté des grilles de phares de moto sur notre 2cv, histoire de lui donner un peu plus le look aventure.
Au final, nous n'avons pas à remplacer d'optique de phare.

Nos optiques H4, seront donc comme en 90, protégées par une grille.

Le souci c'est que les protections de
phares ne font plus partie des
accessoires moto, le style "Paris-Dakar"
est passé.

En grattant sur google image, je suis
tombé sur des passoires "ORECA",
plus précisément des égouttoirs à frites.

Deux coups de scie et deux brasures plus tard, j'avais des grilles de phares en inox pour un budget de moins de 30€.


Instruments de bord.
Il s'agit principalement de câblage, j'ajoute au compteur d'origine et sa jauge à essence, un voltmètre, un ampèremètre, un thermomètre et un manomètre pour l'huile, un compte-tours, et un dépressiomètre mécanico-pneumatique.

La seule difficulté résidant à trouver la place pour ces instruments.
Le contrôle de l'huile et de la batterie sont installés à gauche du compteur kilométrique sur un complément de tableau de bord en alu de 2 mm, Le dépressiomètre et le compte-tours sont logés dans un boitier toujours en alu 2mm au dessus du moteur d'essuie-glace.

Je me base sur le boitier polyester
que j'avais installé en 90, sur notre
2cv6 lors de sa préparation au
tout premier "Raid des Baroudeurs".

Les gabarits sont réalisés en bristol
puis reportés sur une feuille d'alu avant
découpe qui se fait avec une scie
sauteuse.

Etant dans la limaille d'aluminium, j'en profite pour faire couper un refroidisseur de transfo torique à la dimension du filtre à huile.
Le boulot n'est pas conséquent, une coupe à la scie à main avec un surfaçage au tour pour l'esthétique, suivi de la confection d'un pseudo sabot pour la vis de fixation.

Si la dilatation ne permet pas à
cette vis un bon maintien du
refroidisseur, je pourrai toujours
la compléter par un ressort.

La vis en place mais non serrée
fera alors fonction de guide au
ressort.

Il ne reste plus qu'a peindre le refroidisseur en noir mat pour un meilleur transfert thermique.

Ce montage devrait améliorer le refroidissement de l'huile au niveau du filtre, probablement de pas grand chose, mais quelques degrés par-ci, par-là c'est toujours bon à prendre.

Une petite déviation du conduit d'air forcé du refroidissement des disques de freins complètera le dispositif.

Il faudra encore ajouter dans la trousse à outils un gros tube de pâte de refroidissement pour transistor, indispensable à l'établissement du pont thermique entre les deux éléments.

Vient ensuite une plaque sandwich qui accueille la sonde de température et la sonde de pression (d'huile off-course).

En Pratique:
L'aluminium , contrairement à sa réputation peut se braser très facilement avec un simple chalumeau de plombier et des baguettes d'alliage 382.
Mon soudeur n'est pas un spécialiste de ce produit mais le résultat qu'il a obtenu est bluffant.

Ces baguettes ne demandent
ni flux décapant, ni argon, elles
s'utilisent directement sur l'alu
propre (sans couche d'alumine)
et elles fondent à 382°C.
d'où leur nom.
Meilleurs Voeux à tous,
que 2017 vous laisse de beaux souvenirs
Pour nous ✍
Liens & pdf(s)
Le Voyage de "Pti-Ket 2 Ride"
Copyright ©, 2015 -
C. & Q. Malrain,
Tous droits réservés
Accueil
Pdf
Liens
Outillage
Options Raid
Equipement

2016
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet/Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2018
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet

<
>
<
>
<
>
<
>
<
>