Made on way, by les "Pti-Ket"
Le Voyage de "Pti-Ket 2 Ride"
Avril 2017

La traverse arrière est démontée.
Pour la sortir facilement on a retiré les deux bras de suspension en commençant par le côté qui
apparemment est en bon état.

Notre réserve de pièces détachées;
je restaure, conditionne et étiquette
ce qui est ré-utilisable en vue
d'une éventuelle expédition par notre
ange gardien vers l'Amérique.

En regardant l'Acadiane de l'arrière, le bras gauche n'était visiblement pas à 90° du sol ou du chassis, j'en avais conclu qu'il était flambé.
Surprise ! lors de la dépose, le bras est intact, c'est le roulement "Timken"* qui a perdu ses rouleaux coniques et la cage extérieure du roulement s'appuyait sur la cage intérieure, donnant cet angle inquiétant au bras de suspension.

(*) Dans les années 1890, Henry Timken, fabricant d'attelages à Saint-Louis dans le Missouri, a observé que les chariots de transport de marchandises très chargés avaient des difficultés pour effectuer des virages serrés.
Pour résoudre le problème, il a développé un roulement à rouleaux coniques pouvant supporter des charges radiales (poids) et axiales (force de virage).




(.°\=/°.) iBlog
Pour nous ✍
Liens & pdf(s)
La bague à visser qui maintient le roulement mesure bien 78mm (filet oblige) et le roulement 76mm CQFD
Faire et défaire, c'est toujours travailler . . .
Les bras de suspension de l'Acadiane sont de bien plus belle facture que ceux de la 2cv fourgonnette.
Le cordon de soudure qui assemble les deux demi-coques qui le constituent est régulier et continu, sans commune mesure avec les bras récupérés sur l'AK400 du fond des vignes.
Les attaches de tirants sont sur-dimensionnées
et les écrous de boulons des amortisseurs
sont en 14mm contre du 12 pour l'AK*****.

Il ne restait plus qu'à démonter les pièces
neuves installées (roulements, garnitures,
cylindres de roue, ...) début 2016 sur
les bras de récup et de remonter le tout
sur l'Acadiane.
Ayant fait ce job moi même la première
fois, j'ai pu guider mon mécano et
le boulot fut terminé en moins d'une demi heure.

Purge des freins, on connait la manip:
A deux, l'un au volant pousse sur la pédale, l'autre ouvre la vis de purge (équipée d'un bout de tuyaux et d'un bol pour récupérer le surplus).
Un fois la pédale complètement descendue on ferme la vis de purge, on relache la pédale et on recommence en gardant à l'oeil le niveau du bocal de maître cylindre.
Pose des renforts de bras avant.
Précédemment j'avais commandé chez VGS2cv.be de très beaux renforts de bras arrières au prix de 25€ pièces.
En cherchant un peu j'ai trouvé l'équivalent chez 2cvDistribution au prix de 18€.

A la réception, ces renforts présentent
bien, presque aussi bien que les autres,
si ce n'est que la découpe est visiblement
faite à la grignoteuse.

Pliés à 90° ces renforts demandent
néanmoins un gros travail de forge
et de reconditionnement pour pouvoir
s'adapter aux bras de suspension de
notre Acadeuche.

Les renforts VGS; découpés avec précision, se positionnent sans devoir meuler les extrémités.

On perçoit clairement du côté le plus large, (photo de gauche) les échancrures correspondant à la partie haute de section "rectangulaire" des bras.
Démontage suite.
Autre bonne surprise, les tambours de freins ne sont pas marqués.
On ne perçoit même pas de différence de diamètre entre le bord du tambour et la zone de frottement des garnitures.

Les tambours de frein d'Acadiane sont des pièces qui ne se trouvent plus, en cas de remplacement c'est un modèle pour 2cv que l'on installe.
Il est 100% compatible si ce n'est que le roulement de roue est de 72mm contre 76mm* pour une Acadiane.

(*) on trouve sur internet des roulements de 78mm pour Acadiane or il n'y a jamais eu de roulements de 78mm sur ces fourgonnettes.
https://crosscar.go-gti.com/purgeur-bille-antiretour-xml-35_304-6383.html
Seul l'opération est impossible sauf si . . . on change les vis de purge (M8x1.25) standards par des vis équipées d'un anti-retour, une toute petite bille qui fait la différence.
A.K. devra encore jouer du mig*, du Rustol** et du Primocon*** pour installer et protéger tout ça.

(*) poste à souder automatique.
(**) Rustol (de Owatrol) pour ceux qui ne connaissent pas est un antirouille incolore qui isole la tôle dans ses moindres replis, qu'elle soit oxydée ou pas.
(***) Primocon (de International) est une peinture marine pour zones immergées, il s'agit d'un caoutchouc chloré isolant et étanche.
***** il ne faut pas confondre l'AK ou fourgonnette Citroën AK400 et A.K. les initiales de mon mécano/soudeur
Copyright ©, 2015 -
C. & Q. Malrain,
Tous droits réservés
2016
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

2018
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet

Accueil
Pdf
Liens
Outillage
Options Raid
Equipement

<
>
<
>